Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2006 4 14 /12 /décembre /2006 23:53

undefinedMaurice Achener porte beaucoup d'attention à l'impression de ses oeuvres.


Comme beaucoup d'artistes graveurs de l'époque il utilise des papiers du XVIII eme siècle pour ses tirages. 


Fait encore peu fréquent à l'époque, pour un peintre graveur, il possède dans son atelier,au 2 de la rue Dupleix à Paris, sa propre presse de taille douce. Il l'utilise pour vérifier ses états. 

Nous ignorons la marque de cette presse,  qu'il équipera d'un moteur à la fin de sa vie.

Il a  sans doute imprimé quelques plaques pour Edgar Chahine, et a peut être initié ce dernier à l'art du tirage, puisque nous avons retrouvé une épreuve d'une gravure de Maurice Achener, avec papier de chine encollé, sur laquelle est indiqué "imprimé par Edgar Chahine".


Lorsqu'il travaille avec des imprimeurs taille douce, Maurice Achener leur donne des instructions très claires, sur la façon de procéder. Il accentue les effets de sombres et de clairs en gardant parfois volontairement le voile de l'encre sur la plaque après essuyage.


Informations pour l'impression de gravure "La villa de lord Byron" de Genève à l'imprimeur :

"Encre 2/3 Franckfort 1/3 léger {assez légère diluée avec de huile de noix,

un peu de noir léger extra

En essuyant laisser une légère teinte sauf au premier plan et sur le centre" 


Les impressions dont il est le plus satisfait sont souvent dédiées à son épouse par un petit mot : "A Emilie".

Partager cet article

Repost 0

commentaires