Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 12:26

Rire pour ne pas pleurer par Anne Le Menn.

YM1.jpgYM2.jpgQuand son père est décédé Yun Minjung réalise deux grands tableaux.  Sur  fond de ciel bleu, deux types de personnages s’y multiplient, lui-même riant et des grands oiseaux, qui sont des  grues.

YM3.jpgIl était triste, mais sur ces  tableaux il se présente hilare,  sur les ailes des grues il est tout maigrichon dans un slip gris. Tandis que sur l’autre toile, vêtu d’un pantalon un peu avachi il pointe du doigt les volatiles.  

Les oiseaux  font référence à un vœu de bonheur que les Chinois souhaitent aux personnes âgées : « S’envoler avec les grues », ce souhait est parfois écrit sur une estampe qui leur est offerte.  

Comme sur la majorité de ses tableaux de son œuvre, Jun Minjung se montre secoué d’un rire qui le laisse recroquevillé. C’est  un autoportrait énigmatique qui ne nous regarde pas.

YM4.jpg

Rire pour dire des choses qui ne font  pas rire, rire pour ne pas montrer que l’on pleure,  avancer masqué et dérisoire exprimer un désarroi face à la mort ou à une situation politique.

Une fois de plus, la Fondation Cartier sait par son regard  original et sensible nous surprendre. « Histoire de voir »  était de mon point de vue la plus agréable des expositions  vues en   2012. «  Yun Minjung l’ombre du fou rire » dans un  genre  différent est une autre belle réussite.

Informations Pratiques

Fondation Cartier pour l'art contemporain

261, boulevard Raspail 75014 Paris

Tous les jours, sauf le lundi, de 11h à 20h, nocturne le mardi jusqu´à 22h

Droit d´entrée : 9,50 €.

Partager cet article

Repost 0

commentaires