Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 22:37

Les présentations  de William Kentdrige mentionnent toujours  sa nationalité sud africaine et indiquent le coté politique de son œuvre :  il a fait des études de sciences politiques avant de se tourner vers l’art, et cette vocation  s’est concrétisée par des films d’animations. Ces derniers l’ont fait connaitre, la collection de la  tate de Londres en possède dans ses collections. Ils évoquent  son rejet de l’apartheid et du colonialisme. Basés sur des enchainements de dessins au fusain, dessinés photographiés, puis modifiés, leur fluidité et  leur intensité,  donne une grande force de suggestion à son message.


L’exposition du jeu de Paume présente ces animations, mais aborde les autres formes d’expressions de l’artiste qui se détermine avant tout comme un dessinateur.  Avec son air de grand monsieur gentil un peu maladroit, kentridge-2.jpgil s’avère capable d’un oeuvre protéiforme, dans laquelle il sait jouer des arts graphiques en  utilisant ses  expériences dans d’autres domaines artistiques tels que ceux de la scène et de la musique. Il est également metteur en scène et acteur.

Ainsi une série de d’eaux-fortes « Ubu telles the truth »  retrace des séquences de son interprétation de la pièce Ubu d’Alfred Jarry. Sur chacune des gravures,  son portrait basé sur des photos de lui lors de ces représentations  se superposent  à une représentation primitive d’un Ubu, synthétisé par une ligne crayeuse.

Et la magie opère, quand dans une pièce sombre de minuscules théâtres,   scintillent sous des éclairages sophistiqués accompagnés par l’air de la  Flute enchantée de Mozart,  ou font déambuler des marionnettes et  des cranes. Une autre animation utilise un système utilisé sur les tourne-disques  des enfants, dans les années soixante, il projette sur un miroir plan rond et tournant, des images, elles-mêmes  se reflètent sur un tube central. Le film  obtenu par ce procédé ludique décrit la guerre d’Abyssinie par Mussolini en 1935.

L’exposition est de celles qui donnent  de l’énergie, au service d’une conviction, la richesse du dessin, des « trouvailles techniques » et des références,  conjointe à une absence totale de pédantisme et à un humour persistant malgré la dureté des  sujets,  laisse entendre la voix d’un artiste qui «doute d’un monde triste et vieux » avec urgence et joie.

 

Informations pratiques

William Kentridge, cinq thèmes

Jusqu’au 05 septembre 2010

Musée du jeu de Paume

1 place de la Concorde
75008 Paris

Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi
Tél. 01 47 03 12 50

 

Kentrige21.jpgVisuel 1 : L’artiste au travail. William Kentridge, image extraite de Invisible Mending [Réparat ion invisible], détail de l’installation 7 Fragments for Georges Méliès [Sept fragments pour Georges Méliès], 2003 (Collection de l’artiste, courtesy Marian Goodman)

 

Visuel ci contre Dessin pour "II Sole 24 Ore [World Walking] [Le Soleil 24 heures (Le Monde en marche)]" - 2007 William Kentridge Fusain, gouache, pastel et crayon de couleur sur papier, 213.5 x 150 cm Fisher Collection © 2010 William Kentridge photo : courtesy Marian Goodman Gallery, New York / Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires