Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 21:24

lv-vitrine-7.JPG

Louis Vuitton : luxe , lumière , et poésie par Marie-Anne Chenerie

 

Le Musée Carnavalet présente  une exposition carnavalet-affiche.jpg :Louis Vuitton et Paris , qui nous  montre les débuts de la famille Vuitton famille-vuitton.jpg, depuis l'arrivée à Paris du jeune Louis , comme apprenti malletier , jusqu'au superbe magasin phare de l'avenue des Champs- Elysées , en passant , par les bagages de l'impératrice Eugénie et le Maison Vuitton, rue des Capucines  : cette exposition est agréable, parfois drôle ( on y présente la malle indispensable du parfait gentleman de l'époque, avec 22 pièces de vêtements de base, dont … 18 paires de mouchoirs) , et nous porte à rêver : une malle pour tout : le chapeau, les médicaments, le pique-nique et même... le lit pliant ! Voilà du luxe bien organisé, vos chaussures, brosses, flacons et miroirs, dont bien sûr vous ne vous séparez pas , même pour un voyage en Afrique , ne risqueront pas de se briser ou de  se perdre malles-musee-carnavalet.jpg.

         Mais quel est le rapport avec Paris? Je suis restée sceptique ; certes, la mise en scène, à grand renforts d'expositions universelles et de montages photographiques des vues de la capitale, au demeurant très bien faits, tente de nous y faire croire . Oui, cette  exposition aurait aussi bien pu trouver sa place dans tout autre lieu ou musée , ou magasin , de Paris ou d'ailleurs ….

 

         Je vous conseille donc d'aller plutôt à la tombée de la nuit vous promener en haut des Champs-Elysées , devant le magasin Vuitton [espace-louis-vuitton-copie-1.jpg : depuis le 5 novembre , la vitrine est un hommage à la fête des Lumières en Inde, Divâlî. Pour l'histoire, cette fête considérée comme le nouvel an hindou est célébrée lors de la nuit la plus sombre de l'année,  lorsque la nouvelle lune de novembre, aussi appelée "lune noire", est invisible, On célèbre la victoire du bien sur le mal , mais aussi la prospérité et le commerce  : à Divâlî, les commerçants arrêtent leurs comptes. Le quatrième jour, le mari offre des  cadeaux à son épouse (un sac Vuitton ? non, pas forcément !)  et on porte des habits neufs.

 

         Vuitton a confié à l'artiste  Rajeev Sethi la décoration des vitrines, qui s'ornent de motifs traditionnels ainsi que de colonnes de malles  de papier ajourées ou repeintes aux couleurs chaudes. Un événement qui permet au malletier de mettre en avant sa relation privilégiée avec le pays, dont les maharajas étaient de fidèles clients au début du siècle. Et nous retrouvons, en filigrane, comme dans ces papiers huilés illuminés en transparence, ces motifs asiatiques ( japonais ? )motifs-japonais.jpg motifs-chinois-001.jpg)qui constituent les motifs si célèbres des objets Vuitton  , et cette impression de milliers de bougies.lv-vitrine3.JPGlv-vitrine-1.JPG

         C'est un moment merveilleux, dans le froid, la pluie , le bruit des Champs- Elysées, une impression de chaleur et de légèreté , de poésie, de luxe et de simplicité .

 

         J'aime tout particulièrement ce contraste entre la «vraie» malle,  un contenant, fermé, mystérieux, lourd, rigide, solide, tourné vers ce qu'il renferme,   et ces malles de papier , ouvertes, translucides, rayonnantes , nous offrant leurs intérieur lumineux . Nous comprenons alors que ce que nous aimons dans une malle, c'est ce qu'elle renferme , la surprise de ce que l'on trouve en soulevant son couvercle, et qui peut être aussi surprenant et merveilleux qu'un flot de lumière une soir d'hiver à Paris .

 

Les illustrations de cet article sont tirées du site Louis Vuitton, des visuels de l'exposition «Voyage en capitale, Louis Vuitton et Paris», de l'ouvrage «Grammaire de l'ornement» de Owen Jones et de photos personnelles .

 

Informations pratiques :

Exposition "Voyage en capitale, Louis Vuitton et Paris", du 13 octobre au 27 février prochains. Musée Carnavalet, 23 rue de Sévigné, 75 003 Paris , du mardi au dimanche, de 10h à 18, entrée 7 €  

Magasin Louis Vuitton : 101 Champs Elysées, 75 008 Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie-Pierre 27/11/2010 18:42


En fait, l'inspiration du créateur des célèbres (aujourd'hui) motifs de la toile Monogram ne sont pas à rechercher en Inde, mais....dans la cuisine, sur les carreaux de faïence du malletier, qui
cherchait un motif destiné à empêcher la contrefaçon de ses toiles enduites....Il y a un livre sur l'histoire de Louis Vuitton, pas toujours reluisante en 1940.....