Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 22:54

Décoiffage garanti boulevard Raspail – Paris – 6ème

 museum.jpg

The Museum of Everything par Michel Duvail

 

 

Après l’expérience de la beauté absolue au Musée Maillol (cf. l’article : La sérénissime dans tous ses états), je regagnais tranquillement la station de métro quand à quelques encablures de la rue de Varennes, boulevard Raspail à l’entrée d’un bâtiment une jeune fille m’a remis le carton ci-dessus. Ayant un peu de temps je suis rentré. Le choc après la rigueur et la magnificence des toiles de Canaletto, j’ai été instantanément plongé dans un capharnaüm improbable, déroutant et pour tout dire un peu dément.

photo-1.JPG

 

 

Quel est ce projet un peu fou et déjanté qui s’est installé sur le boulevard Raspail ? The Museum of Everything, avec une multitude d’artistes pour la plupart totalement inconnus et pour certains aussi fous que le projet. Un musée ambulant qui vous accroche au détour d’une rue. Le cabinet d’art brut de James Brett débarque à Paris après être passé par Londres, Turin et Moscou.photo2.JPG

 

C’est décoiffant, c’est atypique, c’est autodidacte, ce sont des artistes du 19ème et 20ème siècle quasiment inconnus. Des non conformistes, souvent psychologiquement fragiles (dixit la médiatrice), guidés par des visions religieuses, oniriques ou fantastiques, des artistes rassemblés dans ce lieu et qui n’ont peut être jamais imaginé voir leurs œuvres ainsi exposées.

 

Avec ses vieux murs aux peintures écaillés, ses parquets en bois grinçant, ses recoins, ses salles de bains à l’abandon, l’exposition se déploie sur plusieurs étages dans un ancien séminaire catho. Une multitude d’artistes, au minimum atypique, présentent leurs dessins, peintures, sculptures et installations. C’est irrésumable, c’est irracontable, c’est à voir pour 5 euros : 500 œuvres c'est-à-dire 1 centime d’euros la vue d’un œuvre. Mais attention les photos sont strictement interdites « PHOTOS INTERDITES, AMENDE 1000 EUROS » ces cartons jalonnent l’exposition. Rien que pour mes lecteurs, j’ai quand même bravé à quelques reprises l’interdiction. Elles ne peuvent vous donner qu’un ridicule aperçu du foisonnement de cette exposition, de toute façon vous ne serez pas déçus : il y en a pour tous les goûts.

 

 

De gentil-e-s médiateurs-trices répondent aux questions des visiteurs pour expliciter les créations. C’est nécessaire.

 

En résumé, une expo à voir et sérieusement plus originale que les vedutes de la rue d’à coté.

 

The Museum of Everything

Du 15 octobre au 16 décembre 2012

14, boulevard Raspail

75 007 Paris

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires