Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 18:21

rue-des-rosiers.JPG

La street c'est chic…par Marie-Anne Chenerie

 

rue-1.JPGRegardez les murs de votre ville, Paris par exemple, mais je suis certaine que toutes les grandes villes ont généré ces oeuvres  qui ne demandent qu'à être regardées, puis effacées ou recouvertes, comme le veut leur destin .

Je vous propose un petit assortiment parisien ,  des merveilles techniques , comme ce «  Caillebotte » au coin de la rue de l'Arbalète dans le 5è arrondissement,  ces chefs d'oeuvre d'humour, de poésie, de tristesse aussi comme ce regard en papier collé dans le Marais, qui se délite doucement . rue-caillebotte.JPGrue-5.JPG

Aujourd'hui, l' éphémère est à la mode,  les «  bars éphémères », « les boutiques éphémères » fleurissent ; bien sûr, on peut soutenir que ce phénomène un aspect de notre société , plus intéressée à l'instant, au jetable, qu'à la durée et à la solidité .

Mais, pour aller plus loin, dans une galerie du Marais,  la galerie New Heart City Gallery , Manuel d'Olivares expose des toiles peintes à l'acrylique comme des graffitis, ou des affiches décollées et superposées : autant de témoignages de moments vécus, passés, de désillusions ; nos souvenirs, se superposent et sont recouverts par d'autres . Beaucoup de nostalgie rue-4-regard.JPGémane de cette virtuosité , et j'aime la distance qu'apporte cette image recomposée, peinte  – et non photographiée – l'artiste est acteur de son souvenir .

 A signaler aussi une installation dans le 13è arrondissement «  Hors les Murs » , qui présente des grandes toiles , photos peintes , dans des lieux différents de  l'endroit où ont été faites les prises de vue; ce que j'ai retenu ici c'est la banalité des lieux et des constructions, donnés à notre regard par le geste de l'artiste . rue-13e.JPG

 

Alors, regardez les murs, seul l'éphémère dure

 

 

Hors les murs , programme disponible sur le site www.asso-Aire.com

 

 

 

Manuel d'Olivares

Instants Volés , jusqu'au 8 septembre 2012

11 rue de Picardie

75 003 Paris

 

Les illustrations sont des photos de l'auteur ou sont extraites du dossier de presse de la galerie New Heart City Gallery

Partager cet article

Repost 0

commentaires