Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 20:47
Livre « Couleurs et lumière d’Alsace » par Pascal Jung et Jean Claude Wey, Edition les petites vagues

Il est bien agréable de découvrir ce livre, qui aborde le thème des artistes peintres alsaciens, de la période 1870-1970. Les mauvaises langues racontent que toutes les publications sur ce sujet n’abordent que Hansi et que les autres artistes seraient bien oubliés, Maurice Achener ne serait dont pas seul dans ce cas. Les deux auteurs de l’ouvrage « Couleurs et lumière d’Alsace », Pascal Jung et Jean Claude Wey, passionnés par cette période, ont réalisés un ouvrage qui se veut un outil pour le collectionneur.

Où ces oeuvres sont elles visibles ?
Après une introduction historique, le livre localise les œuvres concernées en précisant notamment les musées où il est possible de les trouver. Il semble cependant que, toujours selon certaines personnes bien informées, cela ne soit pas si facile et que cette période n’ai pas les faveurs des personnes tenant la destinée de certains musées Alsaciens. De ce fait ces œuvres restent plus souvent dans les fonds que sur les cimaises. La salle de cette période du musée d’Art moderne de Strasbourg est ainsi, parait il sinistre et riquiqui, et le musée Sundgauvien d’Altkirch un peu poussiéreux. Mais cela n’est peut être que de vilains ragots. On peut toutefois remarquer que ce n’est pas cet aspect de son patrimoine que les musées de Strasbourg mettent en exergue dans leurs expositions.

Artistes présentés
L’ouvrage aborde une bibliographie des livres sur le sujet, avec un hommage à Maître François Lotz auteur de quatre livres de référence ». Puis il présente un panorama des graveurs et illustrateur Alsaciens, en omettant Maurice Achener, qu’il est vraiment temps de faire connaitre. Une de ses œuvres est cependant présentée : « Rue du dévidoir » à Strasbourg, gravure datant de 1935, dont 6 épreuves sont déposées à la Bibliothèque Nationale de Paris. Suivent quelques biographies succinctes des peintres , Léo Schnung, Lothar Von Seebach entre autres, et la liste des principaux regroupement d’artistes : du Kunschthafe en passant par le groupe des peintres de la Saint Nicolas.

Une belle galerie de peinture
Les auteurs nous  proposent  un magnifique album,d’une centaine d’œuvres classées par sujet et par résonances. De nombreuses vues de la cathédrale de Strasbourg, se complètent. On peut regretter que la qualité des œuvres soit assez inégale, la mise en page sur fond noir tue les reproductions de certains tableaux. Et  le grand nombre d’artistes présentés amène un problème de saupoudrage, car à l’exception de Lothar Von Seebach il n’y a que peu d’œuvres proposées par artiste, c’est parfois frustrant. Cependant quelques belles découvertes sont à saluer : magnifique aquarelle de Jean Désiré d’Illzach (1847-1916) « La petite Pierre », et le beau port d’Emile Schneider.


Ce livre est un énorme travail, qui donne un bon aperçu de la diversité des artistes, des sujets et des styles dans la période ciblée. Il montre la richesse de ce moyen d’expression en Alsace, et prouve que c’est un domaine à explorer et à promouvoir. Il faut que de belles expositions et des collections permanentes plus complètes soient proposées dans les musées, et fassent ainsi taire les grincheux déjà cités. Des actions publiques se doivent d’assister les énergies comme celles de Pascal Jung et Jean Claude Wey , pour faire connaître et aimer les peintres alsaciens.

Le site des auteurs
http://jung-wey.monsite.orange.fr/

Partager cet article

Repost 0

commentaires