Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 18:36

Maitre-ES.JPGLes débuts de l’ère de l’image

L’art de la gravure a commencé à se développer dans l’Europe du Nord alors que Gutenberg n’avait pas encore découvert l’imprimerie. Le musée du Louvre expose et explique les débuts de l’estampe avec plus de 80 exemples réunis autour du bois Protat : la plus ancienne matrice de bois connue.

A la fin du XIVe siècle, les artistes ou artisans graveurs n’étaient pas comme les enlumineurs ou les orfèvres bloqués dans des corporations figées, ils ont profité d’une grande liberté faisant feu de tout bois devant cette nouvelle invention. Et c’est un des mérites et des délices de l’exposition de montrer avec quelle énergie et inventivité ils ont bricolé des plaques de bois, collé des gravures sur des livres, colorié les estampes, utilisé des objets d’orfèvrerie comme matrice et se sont adaptés à leur contexte social et économique.

Devant la demande, certains graveurs n’ont pas hésité à créer de judicieuses plaques amovibles. Selon la commande sainte Anne qui porte dans ses bras sainte Marie et l’enfant Jésus se transforme en sainte Hélène. La personne qui achète l’estampe la repeint souvent, le concept de «customisation» est donc appliqué. La gravure s’adapte également aux ressources financières du client : sur un lieu de pèlerinage, trois tailles de gravures différentes de la même vierge étaient proposées à la vente.

Les estampes d’abord créés en bois, utilisent ensuite la technique du métal criblé : de la gravure d’épargne sur métal. Une sainte Catherine est un exemple plein de grâce de cette technique qui a été ensuite oubliée. Puis les premiers burinistes apparaissent, et des noms s’inscrivent dans le paysage du Maître des cartes à jouer à Martin Schongauer.

En 70 ans la gravure se sera imposée et aura assuré le début de la diffusion en masse de l’image dans ses différentes utilisations dont celle de carte de vœux…..

Photographie extraite du dossier de presse.

Informations pratiques

Jusqu’au 13 janvier 2014.

Le Louvre Aile Sully, 2e étage, salles 20 à 23

Horaires

Tous les jours de 9h à 17h30, sauf le mardi.

Nocturne les mercredi et vendredi jusqu’à 21h30.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog Achener de l'Estampe - dans Actualités de l'estampe
commenter cet article

commentaires