Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 15:07

                                               La linogravure  par  Marie-Anne Chenerie

 

            IMG00075-20121020-1828.JPGC’est une technique de gravure à mon avis trop peu valorisée. Est-ce  parce que la matière d’origine ( le bon vieux «  lino » ) n’est pas aussi noble , du moins le pense-t -on,  que le bois ou le cuivre ?

En tout cas, on obtient un résultat souvent impressionnant  avec une plaque de lino, une gouge , de l’encre , une presse si vous en disposez ( mais vous pouvez aussi faire une impression en appuyant  avec le dos d’une cuillère ( impression dite «  à la cuillère ) - et tout ceci dans votre cuisine  si vous n’avez pas d’atelier . Des formes nettes, à la fois souples et toniques , de grand aplats mais aussi de petites indications nerveuses ,  bref une atmosphère  très reconnaissable pour toutes ces linogravures . lino-agc.jpg

 

Pour illustrer cette technique, doublée ici d’un subtil travail d’impression, voici une œuvre de     Anne-Christine Tcheuffa Marcou. Ces gravures ont été  tirée grâce à l’Association «  L'Amateur d’Estampes Contemporaines » ( voici son logo si graphique ) , qui a pour objectif , au delà de la diffusion  des techniques de gravure,  de promouvoir un groupe d’artistes graveurs contemporains en imprimant et exposant  deux artistes tous les deux ans.        La gravure choisie cette année est  inspirée par  l’observation de graines et de formes  humaines  qui deviennent des paysages, en tout cas des espaces . L'auteur a confié l'impression des plaques de lino à Barlach Heuer , un grand graveur, reconnaissable immédiatement à ses fond subtilement colorés . Ainsi, vous pourrez avoir des tirages nets et contrastés, mais aussi des  impressions plus douces avec des zones dont les couleurs évoluent ou finement mouchetées .

Ces résultats finaux, si différents et si semblables illustrent parfaitement la magie de la gravure, tout spécialement  de cet instant où le graveur  ( ou l’imprimeur)   soulève le « lange »: on appelle ainsi le linge épais destiné à protéger la plaque du poids de la presse , ce nom parle de lui-même ...Et qu’apparait la création imprimée , parfois inattendue souvent différente de ce que l’artiste avait en tête, en tout cas une création ( créature ? ) vivante parce qu'unique , différente , inattendue  .

.

 

   Informations pratiques :

   ALogo.JPGssociation «  L’Amateur D’Estampes Contemporaines » , AEC

   73 rue de Colombes

   92 600 Asnières

   a.e.c@free.fr

 

   Photos de l'auteur, logo de l'Association AEC .

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog Achener de l'Estampe - dans Techniques de la Gravure
commenter cet article

commentaires