Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 19:41

La Comédie Humaine : 400 personnages gravés par Marie-Anne Chenerie

 

            La Maison de Balzac, rue Raynouardmaison-de-balzac.jpgaux plafonds bas et au jardin si inattendu ,  est un lieu hors du temps, miracle préservé d'atmosphère provinciale , qui sent la cire et le buis , au milieu de ces immeubles de Passy, si hauts, fermés sur leurs occupants , et où soleil et animation semblent avoir tellement de mal à entrer .

 

            Il existe une salle étonnante maison-de-balzac--salle-de-la-comedie-humaine.jpghumaine ]dans ce « musée-maison », une aubaine pour l'amateur de gravure : la galerie des portraits des personnages de la Com

édie Humaine , somme romanesque d'Honoré de Ba

lzac . Ces noms :Eugénie Grandet, le Père Goriot, Madame de Mortsauf, le Baron de Nucingen, Vautrin, vous évoquent certainement des souvenirs de jeunesse.

            Voici ces personnages, saisissants, vivants dans cette salle tendue de velours rouge sombre, présentés, soit sur des bois gravés encrés (parties creuses en blanc, parties en relief en noir, montrant l'image inversée gauche/droite de la gravure imprimée)  , soit sur le support métallique tiré du bois gravé .

            La plupart des « plaques » ont été dessinées par Charles Huard et imprimées par différents éditeurs dont le premier et le plus fameux est l'éditeur Furne .

 

            La prouesse technique est digne d'être soulignée: la gravure sur bois est obtenue par la taille d'un bois très dur, souvent le buis ; les planches sont de la même épaisseur que celle des caractères d'imprimerie (2,356 cm) : elles ont donc pu être imprimées en même temps que le texte , sur les nouvelles presses du XIXè siècle , ce qui marque un grand progrès technique .

            Les bois, en raison de leur relative fragilité et de leur coût ne peuvent être employés pour des tirages importants, aussi les a t-on dupliqués en métal : le bois gravé est moulé à la cire et cette empreinte est soumise à différents traitements, de façon à recouvrir l'ensemble par électrolyse d'une couche de cuivre, qui remplit les creux du moule, reproduisant très fidèlement la gravure sur bois.

            Une fois ce travail achevé, le cuivre est monté sur une «  semelle » de chêne de façon à obtenir la hauteur nécessaire pour l'impression.

            L'ensemble est passionnant de finesse et d’observation. pere-goriot_furne.jpg

balzac-le-cure-de-tours.jpg

mme-vauquer_furne.jpg

vautrin_furne.jpg

            Et puis, partout présent dans cette maison, il y a le personnage de Balzac ,Balzac.jpg, où l'on devine la force, la vitalité, mais aussi la volonté poussée à l'extrême , jusqu'à la destruction ou l'autodestruction : Balzac est mort à 51 ans, tué par ses excès : des journées de travail de 18 heurs , soutenues par une quarantaine de tasses de café par jour , un endettement sans fond, qui le pousse dans des entreprises de plus en plus invraisemblables: imprimeur lui même, négociant en bois, cultivateur d'ananas dans ses serres de ville d'Avray , exécuteur testamentaire ....En fait, dilettante et instable , ne raconte -t-on pas que, lors de ses premières expériences comme clerc de notaire, il s'est vu adresser un jour par le premier clerc ce mot «  M. Balzac est prié de ne pas venir aujourd'hui à l'étude, car il y a beaucoup d'ouvrage » .

            Un personnage à la fois antipathique, hâbleur, au physique peu soigné (jambes courtes, ventre proéminent, chevelure à la propreté approximative), mais aussi attachant, sincère, travailleur acharné, (comme le montrent ses manuscrits  construits et reconstruits, y compris après l'impression …) balzac-manuscrit.jpget  amoureux passionné .

            «Il a porté toute une société dans sa tête» d'après ses propres mots, société que l'on retrouve dans ces magnifiques gravures.

 

A ne pas manquer en novembre : Louise Bourgeois à la Maison de Balzac « Moi, Eugénie Grandet »

 

 

Informations pratiques :

Maison de Balzac

47 rue Raynouard, 75 016 , métro Passy, La Muette

Entrée libre

 

Les illustrations de cet article proviennent de Wikipedia et des illustrations du musée Balzac ; les anecdotes sur la vie de Balzac sont extraites de l'excellent ouvrage de Guy Godlewski «Ces grands esprits fragiles »

Partager cet article

Repost 0

commentaires