Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 22:07

affiche--2-.jpgL'impression de nature, par Marie-Anne Chenerie

 

         La visite avait bien mal commencé :je reçois un cinglant «  Vous avez votre carte de presse ? » à l'entrée de l'exposition lorsque je demande si je peux avoir le dossier de presse. Vexée , je me drape dans ma dignité , pensant que ces pourtant très jeunes femmes à l'accueil ne sont peut être pas au courant que le monde du journalisme a légèrement changé depuis les réseaux sociaux et les blogs. Vous aurez donc ici les photos que j'ai prises dans la Galerie des Gobelins , le principe du dossier de presse , par ailleurs accessible à tous depuis Google, étant de fournir des visuels autorisés et de bonne qualité .

         Bon, après ce début difficile, je reconnais que l'exposition est excellente , mêlant dans un parcours cohérent mais non chronologique des tapisseries  depuis l'âge d 'or de la «  verdure » , représentation convenue de la nature omniprésente et touffue depuis le Moyen Age jusqu'à de superbes oeuvres contemporaines : je citerai Hadju et le magnifique tapis / feuille avec des nuances de noir très subtiles , ou Traquandi et ses « Plantes avec un oeil », qui donne une dimension vivante et étrange à l'oeuvre , ou encore Oppenheim et les Marronniers . Ces artistes ont exploité la technique particulière de la tapisserie , en reproduisant la touche et le geste du peintre, avec une la profondeur et la subtilité spécifiques que donne la tapisserie . Et l'accrochage qui valorise aussi bien le revers que l'endroit est extrêmement intéressant : ce qui est habituellement caché se révèle complexe, riche, un faire valoir indispensable de l'endroit , à tel point que l'on ne sait plus ce qui doit être admiré , ou caché . gobelins-3--4-.JPG

         gobelins-2--3-.JPGUn seul regret, important : la tapisserie est , peut être encore davantage que la gravure,  une technique peu et mal connue , étiquetée rare, ancienne, difficile , rébarbative (que celui qui n'a pas baillé devant une tapisserie de Poussin lève la main) ; j'aurais aimé quelques explications techniques ou esthétiques , un parcours de l'exposition, un rappel de la continuité évidente et riche des représentations de la nature depuis plusieurs siècles, bref, un dossier de presse pour le public !

 

Informations pratiques:

Gobelins par Nature - Eloge de la Verdure - XVIè-XXIè siècle

Manufacture des Gobelins ,

jusqu'au 19 janvier 2014, 42 avenue des Gobelins

 

Illustrations par l'auteur

Partager cet article

Repost 0

commentaires