Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 19:05

 

Georges Rousse aime les lieux qui ne vivent plus,  abandonnés, hôpitaux désaffectés,  espaces  vidés de  leurs habitants,  et qui attendent,  souvent victimes de saccages, une réhabilitation ou la pelleteuse qui les détruira. 

Ces espaces déserts, Georges Rousse  en analyse méthodiquement les volumes, les éclairages, et les utilise pour ses installations à la fois délicates et fortes. Il transforme pour un instant éphémère, ces locaux chargés d’un passé,  qui deviennent alors sujet de ses photographies. Il captera ainsi le moment où l’endroit sera habité de formes géométriques colorées, nettes et parfaites. Le couloir qui va à la morgue de l’hôpital Sabourin, à  Clermont-Ferrand, s’inscrit dans un cercle ouvert au niveau de la verrière du plafond.  Les lieux  souvent  glauques, se transforment et sont magnifiés de ce  travail, ils  donnent  l’impression curieuse et réconfortante  de trouver ainsi leur ultime destinée.

La galerie Catherine Putman présente actuellement des dessins et aquarelles  utilisés par Georges Rousse dans les étapes préparatoires de son travail. g-Rousse-Croquis-paraty-copie-1.gifAvant d’intervenir sur un site,  Georges Rousse recherche différentes solutions alternatives qui seront confrontées aux contraintes de l’endroit. Au Brésil à Paraty, les risques de marée ont demandé l’utilisation d’un treillis de lattes de bois colorées au sol à la place des bandes de peintures qui étaient prévues. La circulation des personnes et la lumière ont également impliqué un changement des emplacements décidés initialement.g-Rousse-Croquis-1.gif

Georges  Rousse était samedi 6 novembre  à la galerie Catherine Putman, il en a habillé certains murs d’une cartographie à sa manière, et devant les traces de ses « Pérégrinations » passées ou restées  en état de projet, il se montre souriant, abordable et disponible aux questions.  Une exposition « Architectures » des photographies  résultantes de ses installations commencera le 12 novembre à la galerie RX, donnant l’autre dimension de l’œuvre de cet artiste contemporain qui « n’investit pas les lieux » à la façon d’un guerrier, mais y fait surgir l’autre réalité qu’il a su percevoir.

Informations Pratiques :

Georges Rousse « Pérégrinations » jusqu’au 15 janvier 2011, Galerie Catherine Putman 40 rue Quincampoix 75004 Paris, de 14h à 19 H du mardi au samedi, 01 45 55 23 06.

Georges Rousse « Architectures » du 12 novembre 2010 au 15 janvier 2011, Galerie RX 6 rue Delcassé 75008 Paris, de 14h à 19 H du mardi au samedi, 01 45 63 18 78.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vence 28/12/2010 18:23


Vous pouvez trouver un article sur l'exposition Pérégrinations de Georges Rousse à la galerie Catherine Putman sur http://blog.paris3e.fr/post/2010/12/17/Georges-Rousse-Peregrinations


ALM 28/12/2010 20:27



Bien reçut et félicitations pour votre blog !



Vence 28/12/2010 14:15


Vous pouvez trouver un article sur l'exposition Pérégrinations de Georges Rousse à la galerie Catherine Putman sur http://blog.paris3e.fr/post/2010/12/17/Georges-Rousse-Peregrinations