Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 23:06

Exposition  sur Paul Gauguin « La  percée dans la modernité » au  Musée Van Gogh d’Amsterdam.


Paul Gauguin est au musée de Vincent Van Gogh,  leur collocation du coté d'Arles n'avait pas du être de tout repos avec le coup de l'oreille de Vincent.  Elle est restée dans les esprits.  La puissance médiatique des deux artiste est immense, prétendre que c’est Gauguin qui aurait  blessé son ami, fait l’objet d’un livre et à suffit à le faire vendre.  En ce qui concerne marketing, la visite de la boutique du musée est également édifiante, on y trouve de tout « Van Goghisé » jusqu’à des skates…0Amsterdam-fevrier-2010-033.JPG Une telle exposition part sur des bonnes perspectives de succès commercial, mais sent un peu le réchauffé.

 

Mais ce qui nous est raconté est intéressant : lorsque l'exposition Universelle de Paris de 1889,  apporte la tour Eiffel et 32 millions de visiteurs, Paul Gauguin et ses amis ne sont pas convié aux manifestations artistiques. 

Le gout de l'époque va  aux représentations de bretons d’Armorique un peu allumés, touchés par la fièvre religieuse qui les réconforte dans les malheurs qui les accablent : veuve à l’île de Sein avec son orphelin si mignon sur la tombe de son papa.  Une technique très léchée pour représenter  de pauvres primitifs pas vraiment  joyeux.  Le breton de Gauguin,  est tout aussi primitif et exotique, mais beaucoup plus coloré et nettement différent dans le traitement pictural. Donc, si  Paul Gauguin est dans le ton niveau sujet, la forme dénote

 


Paul Gauguin tente l'exposition parallèle dans un café, une sorte de « Avignon off » si j'ose la comparaison.  En  organisateur né,  il  fait bien les choses : l'exposition est collective,  complétée d’un catalogue et de l'édition d'un ensemble d'estampes en zincographie, « la série  Volponi », du nom du propriétaire de l’établissement.

Mais leur exposition est un peu noyée dans l'activité des lieux, c'est toujours le même problème les cafés. Elle suscite peu d'échos dans la presse. 


La première salle évoque le café initial par une assemblée de chaises de bistrot, collées au sol, elles permettent  de se reposer,  et nous regardons  les peintures rassemblées de la première exposition. L’ambiance est aujourd’hui  à la ferveur, les visiteurs passent en procession devant  les « chefs d’œuvres » avec une attitude de breton à la messe, vu de Paris à la fin du XIXème siècle. 


La deuxième salle, magnifiquement mise en scène rassemble les objets, poterie, bois, peintures,  estampes de Gauguin et de ses amis par thèmes, et résonances.   Oubliant mes réserves, je suis sous le charme de trois jeunes bretonnes et de leur chien, elles danseraient une gavotte.

 

Qui a dit que les bretons sont tristes ?  


Informations pratiques :

Paul Gauguin, De doorbraak naar moderniteit
La percée vers la moder
pg-bretonnes.jpgnité
jusqu’au  6 juin 2010
Van Gogh Museum, Amsterdam

 

Van Gogh Museum Paulus Potterstraat 7 Amsterdam

http://www.vangoghmuseum.nl


Zincographies?

Les estampes de la « série Volponi » sont des zincographies,  une technique proche de la lithographie mais qui utilise le zinc à la place de la pierre. Elle est expliquée par des panneaux didactiques et il est proposé de manipuler des rééditions de ces estampes. 


Plus d’information sur cette technique :

http://estampeaquitaine.canalblog.com/archives/2007/08/09/5871195.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clovis simard 16/11/2011 12:03


Blog(fermaton.over-blog.com).No.17- THÉORÈME TOURNESOLS. - Les MATHS de L'ENCHANTEMENT.