Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 21:15

 

Ernest Pignon-Ernest : le devoir de révolte par Marie-Anne Chenerie

 

            Qu'y a t-il de commun entre la Commune de Paris, les massacres du métro Charonne, la disparition du jeune communiste Maurice  Audin, mort en Algérie , Arthur Rimbaud, et les catacombes de Naples ?

 

 

            La violence répondrez-vous, et c'est juste : violence du thème , de la mise en scène , de ces dessins de fusillés collés sur les marches du métro, charonne-copie-4.jpg violence des fugues et de la révolte de Rimbaud rimbaud-copie-1.jpg, violence de la torture en Algérie …

            Mais à cette violence répond l'espoir, l'espoir qui porte  la résistance , comme le retrace si bien l'histoire des Communards , dans ce Musée d'Histoire de Saint Denis : Ernest Pignon-Ernest exprime par ses dessins collés dans la rue le droit de résistance absolue de l'individu face à un pouvoir injuste, qui peut d'ailleurs être le pouvoir de la mort .

            Pour moi, ce mode d'expression : papiers dessinés et collés sur les lieux mêmes du drame ,  contribue exactement à ce message ,en  faisant remonter ce passé , parfois inconnu de notre mémoire consciente, mais qui vient nous interpeller.

 

            Ernest Pignon-Ernest est également l'homme des contrastes , et son œuvre pointe  l'ambigüité de notre existence et de nos actes : il y a une très grande force dans ces dessins  , comme ici à Naples naples.jpeg , mais aussi toute la fragilité du papier , exposé à la rue , à la pluie, aux piétinements, comme dans le métro .

            Egalement, simple, comme ce portait de Maurice  Audin, audin.jpeg mais si sophistiqué, car collé dans le lieu même de son arrestation et dans ce pays musulman, l'Algérie, où la reproduction même de l'image humaine est un défi .

            C'est aussi, comme nous l'a expliqué l'artiste lors de la conférence donnée ce 27 novembre  à Saint Denis, ( un personnage simple, accessible , plein d'humour et de sincérité ) ,  une combinaison entre la présence ( ces papiers collés la nuit le plus souvent  sont là le matin,  au vu de tout le monde)  et l'absence : ils nous disent un événement passé, des disparus, des morts , des absents, comme ce papier qui finira par disparaître, mais aussi la permanence des idées qu'ils ont défendu  . Ces personnages sont  sont fugaces et éternels, puisque le geste de l'artiste les a réinstallés dans notre mémoire , de façon forte et subtile .

 

          DSCN1375.JPG  Alors qu'en est-il de ces grandes figures mystiques catholiques : Marie-Madeleine  , Thérèse d'Avila, Marie de L'Incarnation ? Je reconnais que j'ai d'abord été un peu dérangée par cet exhibitionnisme , ces corps aux seins plantureux , déshabillés plutôt que couverts , DSCN1373.JPGdans des postures qui traduisent des sensations extrêmes ? DSCN1408.JPGBien sûr, il est clair que l'extase est un état paroxystique , contradictoire, ces femmes ayant d'ailleurs exprimé dans leurs écrits une grande sensualité «  d'épouse du Christ » , tout en infligeant à leurs corps souffrance, mortification, dans une  vraie délectation masochiste . C'est sans doute cette ambigüité qui m'a troublée et le génie de  l'artiste  est de traduire justement ces deux attitudes  ambivalentes  : un corps sensuel et l'aspiration à n'être qu'une âme, en ayant nié ce corps . Le Bernin a, dans ses sculptures et dessins , fortement marqué cette ambivalence.

            La mise en scène à Saint-Denis est magnifique et ici aussi l'intrication du lieu et des dessin fonctionne merveilleusement bien : le reflet des dessins dans cette eau noire exprime exactement «  l'esprit des lieux »DSCN1410.JPG

 

            Ernest Pignon- Ernest est un poète: nous rencontrons dans ses dessins des êtres dont la  sensibilité et la liberté révèlent d’effroyables vérités, ébranlent conformisme et  institutions , en osant nous montrer des images de mort et de vie .

 

Les illustrations de cet article sont tirées :

pour les dessins de l'exposition de saint Denis des excellentes photographies prises par M. Saget

pour les autres oeuvres, du blog le monde.fr et des dossiers de presse des expositions précédentes .

 

Informations pratiques :

Extases , Ernest pignon-Ernest

Musée d'art et d'histoire de Saint-Denis
22 bis rue Gabriel Péri 
93200 SAINT-DENIS

Metro Saint Denis, Porte de Paris

jusqu'au 17/01/11

entrée : 5€, tarif réduit ( 3 € ) le dimanche, gratuit le premier dimanche du mois

Partager cet article

Repost 0

commentaires