Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 08:30

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le …….. Par Michel Duvail

 

 

dieu1.jpgDieu(x) s’expose(nt) au Petit Palais ou plutôt la représentation que s’en font les hommes. L’entrée dans l’exposition ressemble à une entrée dans un lieu sacré où vous êtes accueilli par le « bestiaire » religieux mondial séparé en deux parties : d’abord les religions monothéistes  puis les religions polythéistes.

Que vous soyez croyant, agnostique, athée, les 160 chefs-d’œuvre exposés en provenance des grands musées internationaux vous feront faire un tour du patrimoine spirituel mondial, le tout dans une scénographie très soignée. De somptueuses pièces sont exposées comme une vierge à l’enfant dite Notre Dame du mur de 1390 condamnée pour hérésie, son ventre ouvert laissant surgir la Trinité ; mais aussi des pièces surprenantes comme une malle chapelle du porte hélicoptère la Jeanne ou un châle bilingue égyptien. dieu2.jpg

Une grande vitrine en forme de U au milieu de l’exposition donne une vision du très riche potentiel créatif de l’homme quand il s’agit du sacré mais fait également penser à un cabinet de curiosités pour pieux religieux.

La seconde partie de l’exposition présente à la fois des dessins humoristiques iconoclastes et des maquettes de projets ou de réalisations religieuses comme le temple blanc de Nantan à Kyoto ou la grande mosquée de Cologne. Des vidéos, des films, des bornes interactives complètent l’exposition.

 

dieu4.jpgUn ensemble de plusieurs écrans représentent les parcours de la vie au travers des grandes religions de la naissance à la mort. Certaines images peuvent choquer certaines sensibilités, j’ai ainsi découvert qu’un coupe cigare était un instrument très utile lors de la circoncision.

 

 A la fin de l’exposition des écrans implantés comme des totems donnent la parole à sept représentants de différentes religions parlant de leur foi et à un athée. Je retiendrai cette profonde parole de la représentante de l’Eglise de la Santeria : « La mort est un temps pour se reposer ».

 

Deux regrets dans cette exposition : que la lecture des cartouches soit aussi difficile et que comme à son habitude,  Dieu soit absent. Quelques dessins humoristiques de Plantu le rappellent fort justement.

 

 

 

Informations Pratiques

 

Jusqu’au  03 février 2012.

 

Mardi au Dimanche de 10h à 18h, nocturne le jeudi : 20h.

 

Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gaëlle 24/01/2013 14:52


C'est une belle description de cette chouette exposition !