Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 18:09

Leila Menchari : une  Carthaginoise chez Hermès par Marie-Anne Chenerie

 

Si vous me demandez quel est le lieu où je vais le plus souvent et le plus régulièrement à Paris , je répondrai sans hésiter : le coin de la rue Boissy d'Anglas et de la rue du Faubourg Saint-Honoré ; vous avez compris que je veux parler des vitrines du magasin Hermès et , tout spécialement, de sa vitrine d'angle . Je crois n'avoir manqué aucune des quatre vitrines annuelles du magasin, on devrait dire plutôt des décors , et l'exposition en cours à l'Institut du Monde Arabe affiche-hermes.jpgm'a fait découvrir leur auteur : la franco-tunisienne Leila Menchari leila-menchari.jpg. La créatrice est diplômée des Beaux-Arts de Tunis, et de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts à Paris. Elle est devenue mannequin à sa sortie des Beaux-Arts avant de rencontrer Annie Beaumel , chez Hermès, qui en fit son assistante . Son «test»: un décor pour le lancement du parfum « Calèche » ; elle construit un attelage d'hippocampes , tout en transparences , tirant des eaux une calèche givrée ; elle est embauchée et depuis 1978, réalise les vitrines d'Hermès. hermes-vitrine-afrique-copie-1.jpgBeaucoup a été dit et écrit sur les merveilles qu'elle a créées et je n'ai que peu de choses personnelles à ajouter . Elle nous raconte une histoire, sème des indices , nous fait sourire, suggère une ambiance , joue des contrastes : le lisse du marbre et le rugueux du galuchat , le violet sombre et intense des gants de cuir et le rose fuchsia du sac « Kelly» hermes-sac-kelly.jpg, cet éternel succès des collections Hermès . J'ai aussi été frappée par son interview par Jeanne Moreau ( une magnifique vidéo que l'on peut voir dans l'exposition ) : pour Leila Menchari, ce qui fait le luxe, c'est le temps : le temps nécessaire pour pouvoir se payer ce portefeuille Hermès, qui va prendre , avec les années et au contact de nos mains , cette patine, cette douceur qui le rendra unique . Or ses créations sont passagères , une vitrine dure une saison : elle a su au cours des années donner un sens éternel à la fantaisie , au rêve , au mystère , à travers ses créations éphémères comme une histoire que l'on raconte un soir , mais qui reste éternelle dans le souvenir qu'en garde l'enfant . L'Orient , l'Afrique, la mer , les chevaux sont là , et ses créations me rappellent l'atmosphère des tableaux de Gustave Moreau hermes_moreau-paon.jpgou de Leonor Fini hermes_leonor-fini.jpg.

L'objet est devenu oeuvre d'art et, pour moi, c'est avec subtilité, élégance et humour qu'elle a su mêler marketing et art, commande et créativité .

 

Allez voir ses vitrines, à l'exposition et au magasin, ( nous sommes au printemps, la nouvelle vitrine est arrivée …) et si vous ne pouvez pas tout de suite vous payer le sac ou la montre , demandez le petit catalogue carré des foulards, une merveille où fourmillent les idées .


Informations pratiques : Institut du Monde Arabe 1, rue des Fossés-Saint-Bernard Place Mohammed V- 75236 Paris cedex 05 75005 Paris 01 40 51 38 38 Métro Jussieu ou Maubert - Mutualité Programmation Du 19 mars 2010 au 6 juin 2010. mar au ven de 10h à 18h, les week-ends et jours fériés de 10h à 19h. Entrées réduit : 4 à 5€ normal : 7€

Partager cet article

Repost 0

commentaires