Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 21:33

 

Les Gobelins par Marie-Jeanne  Laurent

 

gobelins aballea small GMAUn tisserand n'entre pas dans le Saint des Saints de la Tapisserie sans émotion, d'autant plus que le mot si à la mode " d'installation "le rend plutôt méfiant...



Mais c'est tout à fait une réussite : les "installations" sont là pour mettre en valeur le savoir-faire des lissiers contemporains, dont la technique garde la perfection des anciens, mais dont les effets se libèrent heureusement du 18e et du 19e siècle.et peut-être même du 20e...
A l'entrée un claustrât aux panneaux orientables où doit se jouer merveilleusement la lumière selon le moment de la journée. Réalisé à Beauvais: la chaîne est composée de fils métalliques et de plastique, un léger ruban blanc tissé en serpentant comme une petite rivière laisse toute son importance à la chaîne. Et à l'extérieur, s'agrippe à la manière de vrilles de la vigne, une passementerie colorée.
Plus loin nous attend la méridienne de Madame Récamier, dépouillée de sa sempiternelle soie à médaillons, revêtue d'un tissage brun uni qui évoque la laine brute des moutons bruns, décoré d'un unique nénuphar
une tapisserie d'après Boucher sert de repoussoir : Vulcain forgeant des armes pour je ne sais qui. Tous les demi-tons dont on a été si fier à l'époque ont passé, ne laissant qu'un beige fade, où seuls subsistent les rouges et bleus.
Plus loin la suite des batailles d'Alexandre par Lebrun et les autres, aux couleurs fortes plus préservées nous donnent par un jeu de miroir le tournis, tel le tumulte de la bataille. Apothéose de la technique, du jeu des couleurs.
Des claustras sobres, faits de bandes blanches entrecroisées sur un cadre, séparent les scénographies : un jeu mouvant de nuages - envers de la tapisserie d'Anthémis meublé des rondeurs agréables de modèles nus- au plafond, se reflète dans un jeu de miroir au sol. Poésie et vertige...il faut s'assoir !
Apothéose de la création contemporaine : 2 fauteuils en bois doré, fauteuil d’hiver, fauteuil d'été, sont recouverts d'un tissage délicat d'arbres, de ciel, en positif-négatif.
Comment oser s'asseoir sur de tels fauteuils ?
Ils sont placés sur un tapis de la Savonnerie, évoquant la nuit étoilée, bleu outremer. Tâches jaunes et quelques traces de rouge pour faire chanter, ou bien une prairie étoilée de boutons d'or, à la tombée du jour.
Un autre tapis, présenté verticalement, à décor de papiers peints découpés, à l'harmonie de bruns-rouges, semés de petits papiers blancs, se reflète lui aussi dans un miroir
Il y a aussi l'humour des voiles légers de mariées, des mouches posées sur une toile arachnéenne, et j'en oublie.
Arachnée déesse du tissage, n'a pas à s'inquiéter, ni la technique ni l'inspiration ne sont en péril aux Gobelins.

Information ¨Pratique Manufacture des Gobelins tous les jours, 11h-18h, jusqu'au 15 avril

 

Marie-Anne Chenerie a également visité cette exposition voir article..

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires