Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 21:52

Anish Kappor: paradis maternel ou enfer des eaux déchaînées ?  

par Marie-Anne Chenerie

 

            L'installation d'Anish Kapoor «  Leviathan » au Grand palais , pour Monumenta , surprend, interpelle, étonne, choque,  en tout casdérange . affiche.jpg

            L'artiste, né  Bombay en 1954, un des sculpteurs les plus célèbres au monde , a souhaité , pour cette installation  comme pour les autres , que le visiteur , le spectateur crée une oeuvre qui lui est propre  et s'est toujours refusé à donner une interprétation . Attitude que j'apprécie autant que je trouve désagréables les oeuvres et les artistes qui n'existent que par le discours autour de leur création.

 

            Je ne vais donc pas le faire à sa place  et vais simplement vous inviter à aller voir cette sculpture , sans préjugé, ni attente spéciale , et de vous laisser aller à vos impressions . Et si, en vous retrouvant face à la partie externe ( commencez bien sûr par la zone interne secrète , allez voir le rose du matin ou le rouge sang séché du soir ) ,  si alors vous laissez échapper un juron , comme « Bon Dieu ! «  ou alors «  P …. » , souvenez vous que jurer, c'est d'abord évoquer la divinité , parfois sous des noms cachés . anis-kapoor-_leviathan.jpg

 

            Et bien sûr, vous aurez compris la dimension surhumaine de cette oeuvre , et vous vous souviendrez de la façon dont l'artiste l'a nommée : Leviathan.

            Leviathan, le Monstre du cinquième  jour de la Genèse, le monstre d'avant l'homme , monstre aquatique à la forme indéterminée , mais énorme.

            Ce qui est intéressant, c'est que la Genèse évoque deux grands monstres marins , dragon mâle et dragon femelle, Léviathan étant le dragon femelle , sur lequel le monde repose et , qui , dans sa colère , peut tout anéantir.

 

            Je ne voulais rien vous dire, rien induire dans votre vision de l'oeuvre et voilà que je vous parle de ce mystère d'une divinité , peut être maternelle, peut être cruelle, en tout cas , il y a de l'eau , de l'eau et du sang .

            Disons que c'est mon interprétation et créez la vôtre, sans vous laisser influencer .

 

            Aussi ne vous ai-je proposé aucune illustration de l'oeuvre dans cet article, seulement quelques images du Grand Palaisgd-palais.jpg, dont les armatures si structurées offrent un si beau contraste avec les forces peut être informes, ou multi-formes de notre genèse , et aussi une belle gravure du XVIII è siècle : «  la destruction du Leviathan ». 220px-Destruction_of_Leviathan.png 

 

Informations pratiques :

Grand Palais

jusqu'au 23/06/2011

tous les jours de 10h à 19h, et du jeudi au dimanche , de 10h à minuit .

Avenue du Président Churchill

7 008 Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires