Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 22:28

 

Un homme de la Renaissance dans les années 1980:

Andreas Züst au Centre Culturel Suisse par Marie-Anne Chenerie

«  Météorologies mentales »

 

        images--1-.jpg    Exposer une collection est un pari risqué : le résultat peut être ennuyeux ( en effet, quoi de plus personnel  , voire égoïste que ces accumulations , construites avec une cohérence toute individuelle, souvent  imperméable ) .  Les collections me donnent parfois aussi une impression de tristesse, un peu morbide, comme si la vie du collectionneur, son intimité étaient exposées là  avec des objets , parfois médiocres, souvent poussiéreux , toujours nombreux , et non la passion, la curiosité, la recherche incessante , l'anecdote presque toujours liées à l'objet et qui avaient construit cet ensemble .

 

            Ce qui m'a plu dans la collection du Suisse Andreas Züst , au Centre Culturel Suisse, c'est justement ce caractère personnel , hétérogène , inégal, incroyablement varié ; il est vrai que ce collectionner était bibliophile, mécène, météorologiste, photographe, peintre , oiseau de nuit, éditeur, producteur de film et son  vrai génie a été de savoir prendre dans la production artistique de son époque ce qui reflète aujourd'hui de façon si intéressante ces années 1980/1990 : la consommation, le sexe, le kitsch, la pop, la ville ...J'ai aussi été frappée de ces cinquante  photos en noir et blanc , intitulées « bekannt / unbekannt , connus/ inconnus », qui sont autant d'instants de la vie amicale et sociale que le collectionneur a ajoutés à ses trésors .

 images--2-.jpg

            Enfin, une découverte ( pour moi du moins ) , le dessinateur David Weiss, exposé dans une salle qui lui est dédiée  , dessins narratifs, en série, comme la très belle série «  Zimmer » , qui développe le sujet d'une femme couchée sur un lit . Ces dessins qui me font penser à des gravures, par leur répétitions avec des variantes parfois ténues, leurs noirs intenses, leurs lumières violentes .images--3-.jpgthumb.large.01_04__1.jpg

 

            Donc, rien d'ennuyeux dans cette collection  d'Andrea Züst, décédé en 2000, que les critiques suisses assimilent à un homme de la Renaissance , tant son spectre est varié , depuis les éditions originales de Stendhal revisitées par des dessins au stylo bille , jusqu'aux photos de ciels qu'il a réalisées , une réelle poésie météorologique, une météorologie mentale .

 

schnyder-jean-f.-dsz1088.jpgInformations pratiques

 

Centre Culturel Suisse

38, rue des Francs Bourgeois

75 003 Paris

 

Du mardi au dimanche 13h/19h; entrée gratuite, jusqu'au 15 juillet 2012

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires