Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 20:30

Penn-ar-Bed à l’Espace Fondation EDF    logo                 

 

7 fois plus à l’Ouest par Yann Kersalé

 

Par Michel Duvail

 

C’est par une approche mystique de la Bretagne, que cette exposition nous accueille. Vous entrez et immédiatement vous êtes désorientés. Le noir et l’oppression dominent, le temps de vous adapter à la pénombre et c’est la musique, les sons et les bruits qui renforcent ce sentiment.

 

lune.jpgAu travers de 7 sites bretons, quatre naturels et trois contemporains comme le radôme de Pleumeur-Boudou entré dans les grands sites bretons au début des années 60, Yann Kersalé nous fait pénétrer dans son monde de lumière noire en retraçant les mises en lumières qu’il a réalisées en juillet et août 2011.

 

Les 3 espaces d’Electra : rez-de-chaussée, sous-sol et mezzanine sont organisés autour des trois thèmes : l’eau, la nature, l’urbain industriel. Les noms donnés aux installations sont évocateurs, même si un peu pompeux comme :

 

- Profondeur des lames - Un océan d’algues fait de bandes plastiques blanches irisées par une lumière bleue et jaune pendues du plafond au sol que l’on peut traverser sur toute leur longueur et vous transforme illico en homme grenouille.

 

- Verticale allongée : installation très originale : un long tunnel bordé de miroirs recrée l’illusion de la mer aux couleurs bleues changeantes. Il faut s’asseoir au fond de l’espace et se laisser bercer par le bruit des vagues et imaginer…

 

- Dorsale des vents présente quelques réminiscences avec l’œuvre de Nils Udo.

 

- Eboulis d’images du monde utilise la structure gonflable en dacron du radome de Plomeur Boudou (qui abritât la première antenne de réception satellite) comme écran géant de TV et le résultat est saisissant.

 

- Chaos du feu de la forêt d’Huelgoat ou la couleur rouge domine confronte le visiteur au spectacle de la création mais aussi de la fin du monde. Le Yeun Elez ou la tradition bretonne situe la porte de l’enfer est proche du chaos d’Huelgoat.

 

C’est une exposition qui doit s’apprivoiser, qui demande un temps d’adaptation pour bien comprendre les installations. Et l’on peut se mettre à rêver de voir la tour Montparnasse habillée de lumière bleue comme le phare de l’ile vierge.

 phare.jpg

Et on peut imaginer les lavandières de la nuit de Yan d’Argent rejoindre la pointe de la Torche éclairée par Yann Kersalé.

landes.jpg 

Je ne peux quitter cette exposition sponsorisée par EDF sans penser à la manière dont notre Electricien National a voulu, dans les années 70, éclairer ce Grand Site de France qu’est devenu la pointe du Raz dans ce lieu ou la terre finie (finis terrae) et ou elle commence en breton (Pen Ar Bed)  … en y construisant une centrale nucléaire.

 

Information ¨Pratiques

Espace Fondation EDF

6 rue Récamier

75007 – Paris

Entrée libre tous les jours de 12h à 19 h

Sauf lundi et jours fériés

 

 

Crédit Photo

La lune télévisuelle - Pleumeur-Bodou © Yann Kersalé

Les lavandières de la nuit – Yann d’Argent (crédit : Musée des Beaux Arts de Quimper)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires