Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 23:20

DSC00922.JPGC’est la fin d’un été riche en pluie, dont le seul avantage est de donner du temps libre pour des expéditions dans des expositions Par hasard ou par envie, parfois sur les traces de Maurice Achener, quelques belles rencontres et découvertes ont ainsi donné des couleurs au temps gris. Nous sommes allés sur les traces de Maurice Achener et de André Engel au château de Ripaille. 

Dans un précédent article, nous avons parlé de l'amitié qui liait Maurice Achener et André Engel. Quelques gravures de Maurice Achener qui témoignent de passage à Ripaille, nous sont parvenues. le château de Ripaille est situé près de Thonon les Bains sur les berges du lac Léman. La Haute Savoie nous attire pour ses sentiers, donnant de belles aperçus sur le Mont Blanc. Cependant  La randonnée sous la cape de pluie c’est pas génial. Nous optons pour d'autres loisirs et  décidons d’un départ direction Thonon les bains, le lac Léman et le logis de André Engel.  La visite du domaine de Ripaille est agréable, le lieu est magique entre vignes et eaux bleues du lac. Les façades du château et les dépendances,  construites par Amédée VII premier duc de Savoie qui sera Pape sous le nom de  Félix V, ont retrouvé le type d'architecture initial. Le logis était à l'origine flanqué de sept tours, une pour chacun des membres de l'ordre de Saint Maurice, il n'en reste cependant plus que quatre. 
L’ensemble a été restauré par Frédéric Engel-Gros   vers  1900.  Il était un industriel de Mulhouse, père de André et époux d'une demoiselle  Gros d’où le monogramme EG que l’on retrouve fréquemment représenté. Il  a aménagé l’intérieur de l’habitation dans un style résolument Art Nouveau. Et le modernisme a été voulu afin d’assurer le confort. Dans la cuisine, une gigantesque cuisinière à charbon founit le chauffage central, des conduits amènent l’air chaud dans les autres pièces. Le rendement thermique n’'était pas optimum, puisque deux wagonnets de charbon par mois étaient nécessaires. La vaisselle était  facilitée par un évier équipé  d’un robinet  en métal, et alimenté d'eau courante chaude et froide et munit de beaux égouttoirs en bois. Des passes plats facilitaient le service. Dès cette période le château dispose d’une installation électrique. En pensant aux visites de Maurice Achener, il est évident que la place ne manquait pas pour loger les visiteurs et que comme le vin est bon, le séjour devait être bien plaisant.DSC00928.JPG                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  
Mais au moment de partir, nous ressentons une petite frustration, à part quelques photos de André Engel, ses œuvres ne sont pas présentées, et pas de trace des fameux oiseaux empaillés. Heureusement sa présence est plus palpable quand nous visitons l’arboretum qu’il a créé, c’est un lieu de promenade et de préservation de l’environnement.

Quelques informations complémentaires :




Le site de la fondation du château de Ripaille :
http://www.ripaille.fr/

muriers.jpgVoir également sur ce blog :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

blanc 14/06/2010 20:10


Bonjour,

Si vous voulez en savoir plus sur André Engel et la famille Engel, consultez mon site et mon blog.

Cordialement

J. Blanc